Bienvenue sur le site du Groupement Archéologique du Mâconnais
www.archeologie-macon.com

Les 3 dernières nouvelles

Au pied de la tour nommée Boucarde - par daniel le 28/05/2021 @ 16:58

 

 

Au pied de la tour nommée Boucarde

 

Un chantier de réhabilitation pour Mâcon Habitat a débuté il y a quelques semaines rue Saint-Vincent, dans un immeuble occupé un temps par la préfecture. À cette occasion une dizaine de membre du GAM se sont lancés le 6 mars sur les traces de la tour médiévale de la Boucarde qui pourrait faire partie, avec d’autres édifices, de la défense de l’enclos épiscopal dont le Vieux Saint-Vincent était le cœur. Ils ont exploré le site en collaboration avec Jean-Michel Julien du cabinet RBC, qui est conducteur de travaux et membre du GAM.

 

0_0_2021_Boucarde_001.jpg

L'équipe du GAM à pied d'oeuvre

 

 

_2021_boucarde_003.jpg

Le minutieux nettoyage du parement d'un mur permettra

d'en lire toute l'histoire...

 

 

D’après les plans et élévations anciennes, dont celle d’un auteur inconnu de 1580 et de Martellange en 1618, cet édifice pourrait se trouver à l’emplacement du bâtiment à aménager. La petite équipe du GAM a débuté son exploration globale des lieux. Puis profitant de la réalisation d’un large creusement dans les caves pour la création de la fosse d’ascenseur, elle a ensuite observé et nettoyé le site qui révèle des fondations anciennes confirmant l’origine médiévale de ce bâtiment

 

2021_Arnaud.jpg

Des fondations apparaissent...

 

_2021_boucarde_005.jpg

Gilles Rollier, spécialiste de l'archéologie du bâti s'efforce

de déterminer les différentes phases de construction lisibles dans

la superposition des assises de ce mur

 

_2021_boucarde_006.jpg

Prises de vue pour une restitution en photogrammétrie

 

_2021_boucarde_007.jpg

Le mur nord de la Boucarde, reste à décrypter l'image...

 

Les traces de l’enceinte antique en pierres sont apparues, comme dans le passage des amphores situé non loin de là. Ici les bâtisseurs médiévaux ont arasé en partie la muraille gallo-romaine pour édifier la tour. 

_2021_boucarde_004.jpg

Sous le mur médiéval dont les pierres sont liées par un mortier de chaux

gris blanc, un autre mur dont le mortier rose orangé révèle, mortier de tuileau, 

révèle qu'il s'agit d'une construction antique

 

_2021_boucarde_008.jpg

L'angle extérieur nord ouest de la tour,

 

enlèvement des enduits modernes pour étudier le chainage des pierres.

L’équipe a donc nettoyé des maçonneries qui de toute évidence appartiennent à la tour Boucarde presque carrée (12 x 8m) avec des murs massifs et une hauteur impressionnante que l’on retrouve encore aujourd’hui sur plusieurs étages du bâtiment médiéval dont la restauration débute.

 

 

_2021_boucarde_009.jpg

Le passage aménagé pour e futur ascenseur

nous permet d'imaginer la hauteur de la tour

 

Des prélèvements ont été effectués pour déterminer l’époque des mortiers, de petits os et morceaux de cuir seront aussi à étudier. Dans la matinée, Gilles Auloy, président du Centre de castellologie de Bourgogne est venu faire un tour sur le chantier. En comparant avec les multiples tours médiévales qu’il a étudiées, il a estimé qu’il n’y a guère de doute, on est bien en présence de la tour Boucarde.

 

   Marc Bonnetain

 

 

__2021_boucarde_010.jpg

La Boucarde dominant la rue de Strasbourg !

(image Christian Todea)

... / ... Lire la suite


Sur les traces de la tour nommée Boucarde (2) - par daniel le 11/02/2021 @ 11:39

Sur les traces de la tour nommée Boucarde

00_0_Boucarde_06.jpg

 

Lorsque l’îlot qui fait l’objet de notre attention fut racheté par Mâcon Habitat, M. Gignoux, architecte, fut chargé d’en effectuer le relevé. La largeur de certains murs l’avait alors intriguée ce dont il nous avait fait part.

Et si ces imposantes maçonneries témoignaient de la présence à cet endroit de notre fameuse tour ?

Il faut dire qu’en 1998 une équipe du GAM était déjà intervenue sur ces bâtiments suite à la découverte d’un fragment de dalle funéraire médiévale. Des travaux était alors entrepris pour aménager des espaces de stockage pour les archives de la Préfecture. Dans la cave longeant la rue Saint Vincent nous avions alors pu observer un massif de maçonnerie correspondant au rempart antique du castrum. La fortification gallo-romaine du 4e siècle est reconnaissable par son mode de construction où sont mis en œuvre des blocs de pierre calcaire noyés dans un mortier de chaux, de sable et de briques pilées (opus caementicium).

 

             1998_eue_St_Vincent_002a_copie.jpg

Ce rempart fut établi pour protéger la ville des invasions barbares. Il enserrait le plateau de la Baille mais dans cette partie orientale il descendait vers le bord de Saône pour protéger un espace portuaire. Les observations de 1998 n’avaient pas mis en évidence les murs qui nous furent signalés plus tard.

 

L’exploration du passé pour les archéologues passe aussi par la consultation des Archives. Rendons nous à la Médiathèque de Mâcon dans le service des Archives municipales.

 

2021_AM_01.jpg

 

2021_AM_02.jpg

 

2021_AM_03.jpg

 

Là, José Raymond, fin connaisseur du fonds, lancé sur la piste de la Boucarde a sélectionné de une liasse de documents soigneusement classés dans les rayonnages coulissants d’un magasin de stockage.

 

2021_AM_04.jpg

 

Une fois dans la salle de lecture, la liasse est déballée..

 

2021_AM_05.jpg

 

Elle révèle alors son précieux contenu : parmi toute une pile de pages manuscrites, un plan…

 

2021_AM_06.jpg

 

 

Le plan, fragile, est déplié avec infiniment de délicatesse.

 

                 2021_AM_07.jpg

 

2021_AM_08.jpg

 

Une fois déployé, José et Franck Métrot, responsable des Archives, se penchent sur le plan. Il est impressionnant de constater combien ses couleurs sont encore parfaitement conservées bien qu’âgées de plus de 200 ans.

 

                 2021_AM_10.jpg

 

Il s’agit d’un document d’urbanisme de 1791 fixant le tracé des nouvelles rues modifiant ainsi notablement le bâti au sud de la cathédrale. Ces nouveaux axes sont la rue Saint Vincent, la rue Dinet et la place Saint Vincent telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Le plus remarquable sur ce plan est qu’y figure le cloître de la cathédrale.

 

2021_AM_09.jpg

 

Nous nous rendons compte que les immeubles installés au sud de la place Saint Vincent et la rue elle-même, l’ont été sur l’emplacement du cloître médiéval le faisant totalement disparaitre du paysage.

 

2021_AM_11.jpg

 

Malgré ces nouvelles informations, malheureusement l’examen de ce plan magnifique ne nous indique pas la présence de la tour Boucarde. Cependant les moyens informatiques vont nous permettre de juxtaposer les plans de toutes époques avec précisions ce qui va nous éclairer dans notre quête...

A suivre

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

 

 

... / ... Lire la suite


Sur les traces de la tour Boucarde - par daniel le 28/01/2021 @ 16:52

A la recherche de « la tour nommée Boucarde »

 

Cette tour imposante, quadrangulaire, possédant échauguettes, mâchicoulis et haute toiture, s’élevait au Moyen Âge, au sud de la nef de la cathédrale Saint-Vincent. Tout du moins c’est ainsi que nous pouvons la voir représentée sur le plan de « Rancurel » daté de 1575.

 

00_0_Boucarde_01.jpg

 

 

Au nord de la cathédrale une autre tour est figurée, il s’agit là de la tour de l’évêque, résidence du prélat au cœur de l’enclos épiscopal. En effet, en 1180, suite à de méchantes querelles qui opposèrent le comte et l’évêque, le roi de France autorisa ce dernier à protéger ses biens et son églises en l’enserrant dans une muraille, une forteresse à l’intérieur des remparts !

 

00_0_Boucarde_03.jpg

 

 

Le tour « Boucarde », ainsi est-elle nommée dans la légende du plan de Rancurel (à la lettre H), se dressait dans le paysage de la ville et assurait la défense du bourg épiscopal.

 

00_0_Boucarde_02.jpg

 

 

Peu de documents mentionne la tour Boucarde. Nous la retrouvons sur une gravure de la fin du 16e siècle, inspirée de celle de Rancurel mais celle-ci colorisée.

 

00_0_Boucarde_04.jpg

 

Sa représentation la plus réaliste apparait sur une vue de Mâcon datée de 1618, réalisée par l’architecte Etienne Martellange.

 

00_0_Boucarde_05.jpg

 

Sans ambiguïté, à partir de ce document, nous pouvons décrire et positionner la tour Boucarde comme une fortification quadrangulaire érigée au sud du vieux Saint Vincent.

 

00_0_Boucarde_06.jpg

 

Les travaux entrepris depuis la fin de l’année 2020 sur les bâtiments à l’angle de la rue et de la place Saint Vincent nous intéressent fortement car qui sait si des vestiges de la tour ne subsisterait-il pas dans cet îlot ?

 

00_0_boucarde_07.jpg

 

Grâce à l’aimable autorisation de Mâcon Habitat et la collaboration du cabinet RBC, nous pouvons suivre les travaux en quête d’indices.

A suivre…

 

 

 

... / ... Lire la suite


Recherche



Calendrier

Lundi 18 Oct. 2021

Agenda pour les 200 prochains jours


Aucun évènement

Archives

Webmaster - Infos

Haut