2012 - 2012/02/26 - Plan de 1694

lejsl.png

Un plan de 1694 découvert

le 26/02/2012 à 05:02 par Laure-Hélène Mazuir

Très détaillé, ce plan représente l’île Saint-Jean qui se situait au niveau de l’esplanade Lamartine et son demi-bastion, les fortifications (tours et ponts) protégeant Mâcon et à droite, le pont de Saint-Laurent. Photo L.-H. Mazuir

Très détaillé, ce plan représente l’île Saint-Jean qui se situait au niveau de l’esplanade Lamartine et son demi-bastion, les fortifications (tours et ponts) protégeant Mâcon et à droite, le pont de Saint-Laurent. Photo L.-H. Mazuir

 

Un document unique représentant l’île Saint-Jean et la ville de Mâcon en arrière-plan, a été trouvé dans les archives de l’Académie par un généalogiste mâconnais amateur.

Curieux de nature, Dominique Spay ne s’en tient pas à un bref coup d’œil lorsqu’il fouine dans les archives de l’Académie de Mâcon. Ce généalogiste amateur porte un intérêt tout particulier à tout ce qu’il trouve. C’est de cette façon, qu’il a découvert il y a deux semaines, un vieux plan de Mâcon datant de 1694.

« Je suis tombé dessus par hasard au cours de mes recherches personnelles. Il faut dire que j’ouvre tout, tout est susceptible de m’intéresser. Lorsque j’ai fait cette découverte, j’ai senti mon cœur s’accélérer, raconte ce Mâconnais à la main chanceuse. Je n’avais jamais vu de plan semblable sur Mâcon. Il s’agit d’un document unique. Des amis archivistes m’ont d’ailleurs confirmé l’authenticité du document. On voit bien que l’écriture date du XVII siècle ».

Glissé dans une pochette dans une boite d’archives comme il y en a tant au fonds de Leusse, ce plan de Mâcon représente l’île Saint-Jean.

Un papier joint au plan expliquait la provenance de ce dernier. « Le document a été réalisé par Marie de Rymon pour rendre compte de l’étendue de l’île. Son père, Claude avait en effet racheté l’île aux Templiers, explique Dominique Spay. Au décès de Claude de Rymon, sa femme a donné l’île à la Charité ».

Passionné de généalogie

Habitant de La Roche-Vineuse, Dominique Spay est passionné de généalogie depuis 35 ans. Tout a démarré lorsqu’il s’est lancé dans la réalisation de l’arbre généalogique de sa famille pour connaître ses origines. De fil en aiguille, il fera son entrée au sein du Cercle généalogique du Mâconnais qui lui fera découvrir l’Académie. Puis il s’investira dans les carrières de la Lie qu’il présidera durant 15 ans. Il rejoindra également le Groupement archéologique mâconnais dont il est vice-président depuis 15 ans. Il y a cinq ans, il a intégré l’Association d’études mâconnaise.

Quant à l’Académie de Mâcon, Dominique Spay en est membre depuis plusieurs années maintenant. Un lieu qu’il fréquente très régulièrement pour le plaisir et pour ses recherches personnelles qui l’ont d’ailleurs amené à écrire un ouvrage sur les blasons de Mâconnais.

« Il existe ici de véritables richesses, méconnues de tout le monde : des ouvrages, des photos, des documents. On ne pourra jamais tout voir. Pourtant je suis sûr que l’on peut trouver des trésors dans ces nombreuses boîtes d’archives qui malheureusement ne sont pas répertoriées ».



Date de création : 29/01/2013 @ 11:38
Dernière modification : 29/01/2013 @ 11:38
Catégorie : 2012
Page lue 447 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Recherche



Calendrier

Jeudi 14 Déc. 2017

Agenda pour les 200 prochains jours


Aucun évènement

Archives

Webmaster - Infos

Haut